un point sur upcycling définition tata samedi

En en discutant au quotidien, et en présentant Tata Samedi au détour d’une conversation, il apparaît que le mot upcycling n’est pas toujours très compris. Après tout, c’est un concept très récent qui en rappelle d’autres mais qu’il peut être difficile à clarifier. Ceci dit, l’upcycling est très simple à comprendre, et on va en parler tout de suite…

 

L’upcycling est une forme de recyclage

Lorsque je l’explique, j’en parle souvent en partant de cet angle… L’upcycling est une forme de recyclage.
Définition du Larousse s’il vous plaît !
✏️ Recyclage (n.m.) : ensemble des techniques ayant pour objectif de récupérer des déchets et de les réintroduire dans le cycle de production.

Partons d’un exemple que tout le monde connaît : le verre. Lorsque l’on recycle du verre, on le collecte au stade de déchet puis on le fait entrer dans un processus de recyclage qui le broie, le fond et le transforme en un nouvel objet en verre.

La technique de l’upcycling, elle, court-circuite le processus de transformation de la matière. On utilise alors le déchet tel qu’il est au stade de la collecte pour en faire un nouvel objet. Concrètement, pour notre exemple du verre cela veut dire que le processus d’upcycling est le suivant : on le collecte au stade de déchet puis on le retravaille sous cette forme pour en faire un nouvel objet. Il existe par exemple des bijoux en verre upcyclé ou des plafonniers en verre upcyclé.

 

Qu’en est-il du surcyclage ?

Quand on parle d’upcycling, on mentionne aussi souvent la notion de recyclage “par le haut”. Cela traduit le fait d’utiliser un objet qui est a priori un déchet pour lui donner une valeur plus grande que sa valeur initiale.

C’est une démarche de revalorisation : d’ajouter de la valeur a un objet qui n’en a plus. C’est pour cela que la traduction française (mais on utilise plus le premier terme dans notre langue) d’upcycling est surcyclage.

 

Upcycling et recyclage sont complémentaires

L’upcycling est une version du recyclage à qui on enlève une partie de transformation de la matière quasi-systématiquement usinée. Il est donc moins consommateur en énergie et en ressources d’upcycler que de recycler.

Toutefois, le recyclage peut intervenir dans le cas où la matière récoltée ne peut être upcyclée. Puisque c’est le métier de Tata Samedi, prenons l’exemple du textile. Il est possible d’upcycler du tissu seulement lorsqu’on dispose d’une quantité de textile suffisante. Des petites chutes de tissu seront difficiles à upcycler. En revanche, ces dernières pourront être envoyées dans le cycle de recyclage dans lequel elles seront broyées en fibres qui seront réutilisées sous une autre forme.

Upcycling et recyclage sont donc deux techniques complémentaires toutes les deux indispensables pour l’économie circulaire.

Pour aller plus loin et associer des chiffres au concept, je vous conseille cet article !

Connaissiez-vous déjà bien le concept d’upcycling et qu’en pensez-vous ? Ce sera utile à Tata Samedi de le savoir, alors laissez un commentaire pour partager vos réflexions !

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − douze =